Compagnie Montanaro

La Compagnie Montanaro

 

 

LA COMPAGNIE MONTANARO fut créée à l’initiative de Miquèu Montanaro en 2001. Au-delà de son travail de création, il s’est toujours mobilisé pour le réseau des Nouvelles Musiques Traditionnelles, notamment en collaborant avec une nouvelle génération d’instrumentistes de talent dans un soucis d’ouverture et de transmission.

Aujourd’hui, un jeune musicien intègre parfaitement toutes ces recherches et a lui-même tracé un chemin de création ouvrant sur de nouvelles techniques pour ces musiques issues de terroir qui n’ont rien de passéistes. Après une année de co-direction artistique, l’avenir des créations portées par la compagnie va se recentrer sur la direction artistique de Baltazar Montanaro-Nagy qui va ouvrir de nouvelles perspectives. Il est l’artiste originaire de la Région qui a voyagé et collaboré avec des musiciens en Belgique (Sophie Cavez, Pablo Golder), en Hongrie (Àaron Porteleki) et en Estonie (Tarmo Norma). Son travail de création (Red Rails avec le japonais Tadahiko Yokogawa ; son solo Nü) est déjà très développé et son langage personnel, que ce soit au niveau des mélodies ou des ambiances sonores, relie avec élégance les musiques du monde, la musique contemporaine et les musiques actuelles.

En collaborant avec Julien Padovani (qui travaille aussi avec Thierry Balasse sur La Face Cachée de la Lune) et Adrien Chennebault (membre de La Scala avec Valentin Ceccaldi), il s’inscrit dans le réseau de musiciens en train de marquer de leurs empreintes les nouvelles musiques traditionnelles. Son engagement sur des projets de création avec des artistes de grande envergure issus des musiques savantes et jazz ainsi que traditionnelles, lui permet aujourd’hui de rayonner tant au niveau national, qu’international.

La restructuration de la compagnie permet aujourd’hui à Baltazar d’affirmer son propos et sa vision de ce monde musical tout en permettant à Miquèu de se concentrer sur une recherche personnelle autour de ses instruments de prédilection, le galoubet et le tambourin, afin de les confronter à d’autres esthétiques musicales (duos avec Christian Sébille et Frédéric Nevchehirlian).

Les deux artistes ont aussi élaboré deux répertoires commun dans le cadre de leur « Duo Montanaro » : TOVABB populaire et festif, et donc KI, compositions de dialogues intimistes pour flûtes et violons. Cette direction artistique est donc la continuité logique du creuset de la compagnie, de son travail permanent d’ouverture multiculturelle, de perpétuelle recherche de propositions nouvelles.

———————–

BALTAZAR MONTANARO

Baltazar Montanaro – Nagy a débuté le violon à neuf ans, puis suivi durant quatre ans des études classiques et parallèlement des cours de musique « trad » donnés par Patrice Gabet (du groupe Aksak). C’est ensuite Pierre Besozzi qui lui transmettra sa passion pour l’instrument et lui permettra de devenir musicien professionnel.

Baltazar Montanaro Nagy joue du violon pour être à proximité du public et lui livrer l’émotion la plus transparente possible de ce qu’il détient dans l’instant. Il construit ses prestations comme une toile sur laquelle les différents motifs trouvent une place forte en expression. Il cherche le souffle et le mouvement dans des sons originaux, se servant de la technique comme outil de recherche sonore, exagérant ses bases classiques pour leur donner une âme propre et nouvelle.

Son répertoire et son jeu s’inspirent de ses origines hongroises par des bribes de mélodies traditionnelles et de techniques propres à l’Europe Centrale.

———————–

MIQUÈU MONTANARO

Miquèu Montanaro est un compositeur et musicien multi instrumentiste, avec 35 albums à son actif. Son instrument principal est le galoubet tambourin (instrument traditionnel provençal composé d’un duo flûte-tambourin). Sa pratique tend à renouveler le genre pratiqué traditionnellement, au-delà du carcan folklorique.

Il multiplie les collaborations tout en évoluant dans différents genres musicaux : musiques improvisées (Barre Philips, Alan Vitous, Serge Pesce, Fabrice Gaudé), musiques du monde (Carlo Rizzo, Keyvan Chemirani, Fouad Didi), chanson (Arthur H, Georges Moustaki, Sylvie Berger), nouvelles musiques traditionnelles (Laurence Bourdin, Pierre-Laurent Bertolino, Baltazar Montanaro-Nagy, Estelle Amsellem), musique de chambre (Quatuor Talich, OCTV).

Il compose également des musiques pour des pièces de théâtre, des films (documentaires, fictions), des chorégraphies, et dirige plusieurs créations pluridisciplinaires (musique, danse, arts plastiques, vidéo…).

 

———————–

 

LA CIE S’EST PRODUITE ICI : Nuits Atypiques de Langon, Théâtre des Salins – Scène Nationale de Martigues, Festival d’Île-de-France, Babel Med Music, Rencontres de St Chartier, l’Odyssée à Périgueux, Nuits Atypiques de Koudougou, Musique Multi Montréal, Joutes Musicales de Printemps, Palais Montcalm Québec, Théâtres en Dracénie – Scène conventionnée de Draguignan, Institut du Monde Arabe, Festival de Prague, Festival De Bouche à Oreille, Maison de la Musique de Nanterre, La Maroquinerie, Festival Kalàka, Festival d’Eté de Nantes, Me- diawave, Forum universel des cultures à Barcelone, … Tournées en Amérique du Nord (USA, Canada), Algérie, Hongrie, Slovaquie, Roumanie, Espagne, Indonésie, Burkina Faso, Italie, Maroc, Colombie, Cuba…